ABÉCÉDAIRE des régions – Le Bordelais

publié le 12 octobre 2016

Club des Vins x Champagne Besserat de Bellefon

publié le 12 octobre 2016

Voyage Gustatif Espagne

publié le 12 octobre 2016
nicolas_abecedaire_bordeaux_v2
capture-decran-2016-10-27-a-15-26-51
nicolas_voyagegustatif_espagne3

À l’occasion de la fête nationale espagnole, en hommage à la découverte des Amériques par Christophe Colomb en 1492, suivez-nous chez nos voisins ibères pour un voyage gustatif en terres espagnoles !

L’Espagne à la conquête de la viticulture

Ce fort potentiel est sans doute à l’origine de la genèse de la viticulture espagnole durant l’Antiquité. Implantée il y a plus de 3000 ans par les marchands Phéniciens en Andalousie, la viticulture a ensuite été diffusée dans toute la péninsule ibérique par les Romains au Ier siècle de notre ère. L’Andalousie et la Catalogne deviennent ainsi des centres de production réputés avec des vins très demandés dans la capitale de Rome.

Après la Reconquista en 1492, la cour d’Angleterre, friande des vins de Malaga et de Jerez, impulse la production viticole andalouse et celle du reste du pays.

Quelques siècles plus tard, au début du XIXe siècle, grâce à l’expertise des négociants bordelais, les régions de la Navarre et de la Rioja se développent avec l’apparition des bodegas. Parallèlement, la Catalogne se spécialise dans l’élaboration de vins effervescents avec le Cava. Malheureusement, la crise du phylloxera en 1887, suivie au début du XXe siècle par la guerre civile espagnole et la dictature franciste paralysent l’économie du pays et donc l’essor de la viticulture.

L’Espagne dans la cour des grands

Tout comme son voisin français, l’Espagne se dote au XXe siècle d’un système d’appellations d’origine : les vinos de tierra équivalents des vins de pays, les Denominación de Origen, qui correspondent aux AOC, et la Denominación de Origen Calificada, l’appellation la plus prestigieuse.

En plus d’être la plus vaste région viticole au monde, l’Espagne arrive à la tête du classement des pays producteurs de vin en 2013 suite à des récoltes exceptionnelles de 50,6 millions d’hectolitres. Elle comptabilise à ce jour 1,1 million d’hectares dévolus à la vigne pour une production de 40 millions d’hectolitres.

Con pan y vino se anda el camino !

D’après les pélerins de Saint Jacques de Compostelle, le vin et le pain permettent de faire bon chemin. Nous nous permettons cependant de proposer quelques accords mets/vins pour les gastronomes plus exigeants :

Pour commencer les festivités, direction la Rioja, région viticole la plus réputée d’Espagne, avec ce rosé Marqués de Cáceres Excellens qui accompagnera très bien des Tapas de Jambon ibérique pour l’apéritif. Vous préférez le poisson ? Le Deusa Nai Rias Baixas Albarino, vin blanc sec, frais et aromatique de Galice s’accommodera parfaitement avec des tapas aux fruits de mer ou des gambas à la plancha.

Les amateurs de viandes seront comblés par les chuletillas con patatas a la riojana (côtelettes d’agneau accompagnées de patates au chorizo) qu’ils pourront escorter d’un vin rouge de la région de Penedés : le Sangre de Toro.

Après le plat vient le fromage, pour cela nous recommandons un Marqués de Cáceres Excellens Reserva 2009. Ce vin tannique et épicé de la Rioja est à déguster avec un manchego.

« Por último pero no menos » : Pour terminer en beauté sur une note sucrée, sortez les bulles et essayez un Cava. Ce vin blanc pétillant élaboré à partir des cépages parellada, et de macabeo, s’accordera à merveille avec une tarta de santiago, un dessert originaire de Galice qui est dégusté dans tout le pays par les amateurs d’amandes.

Buena degustación !