Repas de Noël – Origines et traditions

publié le 15 décembre 2017

LE 6 JANVIER 2018, NICOLAS FÊTE LES ROIS

publié le 15 décembre 2017

Loupot s’expose à Forney

publié le 15 décembre 2017
Dinde_orange_fruits_secs_noel (3 sur 7)
Illustration galette
IImprimerieEd205Loupot_23_fond_rogné

Loupot & Nicolas

 

Rendre un hommage à Charles Loupot est un privilège pour NICOLAS et un devoir de gratitude, tant ce peintre d’affiches, ce grand artiste du XXsiècle a profondément marqué la publicité de notre maison. Elle célébrera bientôt son bicentenaire et mettra en avant à cette occasion le riche patrimoine graphique sur lequel nous veillons précieusement et que nous continuons de cultiver.

Mise en page 1

Charles Loupot

Injustement méconnu du grand public, Charles Loupot aura durant trois décennies façonné l’image de Nicolas, et plus exactement de Nectar, notre illustre livreur aux yeux en soucoupe et aux vingt-quatre bouteilles.

Étienne Nicolas, passionné par la vie des beaux-arts, qu’il suit de près, s’attache dès les années vingt l’avant-garde graphique de sa génération. Avec son cubisme chaud, Loupot ne pouvait que le séduire. Le patron l’appelle en 1927 pour redessiner Nectar, ce qui donnera deux affiches inoubliables et l’année suivante un catalogue merveilleux avec la liste de prestigieuses bouteilles. Loupot stylise la silhouette et transforme le caviste aviné qu’avait inventé Dransy en un « gentleman livreur », personnage loufoque d’une délicieuse fantaisie (qu’on ne nous dise pas que Loupot n’avait pas d’humour).

 

 

Loupot tryptique 1930 Loupot tryptique 1930 1 Loupot tryptique 1930 2Un projet d’affiches en forme de triptyque où Nectar remonte d’une cave ne verra pas le jour, mais Étienne Nicolas, à l’évidence satisfait de Loupot, le charge de concevoir des dispositifs de P.L.V. ainsi que des objets prime.

 

 

 

 

Bouchon en métal polychromeLoupot fait merveille, créant un bouchon de métal peint en rouge blanc et gris,
interprétation cubiste de la tête du bonhomme livreur.

 

 

Loupot_Nectar en zamacUn petit Nectar en pied, entièrement stylisé, remplace avantageusement le plâtre de Dransy ;
on en fera un tirage de plus g1289826778683rand format pour le décor des magasins.

 

 

 

L’aboutissement le plus spectaculaire de ce travail demeure une réalisation en métal pour un affichage en relief qui aurait même bénéficié d’un éclairage électrique interne, mais nous manquons hélas de traces d’archives sur ce qui  fut peut-être un sommet de l’art publicitaire.

En 1932 s’impose l’affiche de Loupot qui donne de Nectar une silhouette épurée, stylisée ; elle sera utilisée dans l’exécution de différents éléments publicitaires.  » Il suffit d’observer tant soit peu les abords d’un de ces panneaux pour se rendre compte que la majorité des passants ont leurs regards attirés d’une façon impérieuse et en quelque sorte magnétique vers notre sympathique Nectar «  commente La Gazette de Nectar (l’organe interne de notre maison).

La collaboration de Loupot s’avère d’autant plus importante qu’elle ne se limite pas à l’affiche, mais s’étend à tous les supports : annonces de presse, rideaux de théâtre, présentoir de bouteilles, et même des prototypes de sacs en papier à l’effigie de Nectar, mais d’un Nectar désincarné à force de stylisation extrême : quelques lignes seules évoquent en 1954 la silhouette du livreur familier.

Mise en page 1 p 28

 

 

 

 

 

 

 

 

Il n’était pas pensable décidément de ne pas nous associer à la rétrospective parisienne qu’organise la Bibliothèque Forney de cet artiste au style unique et flamboyant, qui enchanta longtemps la rue et nos magasins.

Exposition du 23 janvier au 26 mai 2018.

Bibliothèque Forney

1 Rue du Figuier, 75004 Paris

Métro Saint-Paul ou Sully Morland

 

Isabelle Johanet, Nicolas