Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Des bouteilles à la mer pour la Golden Globe Race !

publié le 13 juillet 2018

S comme SAINT-EXUPÉRY

publié le 13 juillet 2018

Le Chardonnay, le cépage le plus célèbre au monde

publié le 13 juillet 2018

Il suffit de l’indication du cépage Chardonnay sur l’étiquette d’une bouteille pour que le consommateur identifie aisément le type de vin blanc, de champagne ou d’effervescents qui lui est proposé. Sa notoriété mondiale n’a équivalent que le Cabernet Sauvignon pour les vins rouges.

Lorsque les nouvelles industries viticoles du Nouveau Monde ont introduit l’étiquetage variétal – appelant les vins par le nom de leur principal cépage – ce sont les vins issus de Chardonnay qui se sont très vite retrouvés les grands gagnants de cette révolution d’appellation commerciale. Les ventes de Bourgognes blancs ont alors explosé et ne cessent, année après année, de progresser. La raison essentielle du succès populaire d’un vin blanc produit avec du chardonnay est sa facilité à être reconnu même par les non-initiés, offrant des vins très fins s’exprimant sur des arômes de fleurs blanches (acacias) de pommes, de beurre et d’agrumes. Après passage en fûts de chêne, des notes de noisettes, d’amandes et de pain grillé marquent en douceur la palette olfactive d’un jeune millésime.

476349476978472936En France ce cépage a fait la notoriété des grands crus et vins blancs de Bourgogne, région viticole d’où il est originaire – village de Chardonnay dans le Mâconnais – ainsi que des champagnes de la Côte des Blancs au sud d’Epernay.

 

Quid du cépage chardonnay ?

Aire géographique

Selon l’Office International de la Vigne et du Vin, le Chardonnay est une variété de cuve à raisins blancs. En 2015 sa superficie mondiale couvrait 210 000 ha alors implanté dans 41 pays. On en trouve en France, en Italie et en Espagne, mais aussi aux États-Unis, en Australie, au Chili ou en Afrique du Sud, pays qui figurent parmi les principaux producteurs de cette variété de vigne.

Origine, Culture & Description

Selon les études génétiques, le Chardonnay serait issu du croisement de l’ancien cépage Gouais Blanc avec un pinot. Il est désormais très répandu en Europe comme dans les vignobles d’Amérique et d’Océanie, ce qui en fait le cépage de cuve blanc le plus internationalisé. Les plants de vignes de Chardonnay sont d’une grande vigueur ; son rendement est faible à modéré en taille courte. Il présente un débourrement tardif, qui le rend sensible aux gelées printanières, et une maturité (mûrissement) précoce. Il est également sensible à l’oïdium et à la pourriture grise. Il présente des grappes et baies de petite taille, mais dotées d’un grand potentiel de qualité qui conduit à la production de grands vins aromatiques et stylisés (secs, effervescents, eau-de-vie, etc.). Il a une bonne aptitude au vieillissement.

 

POUR COMPRENDRE CE SUCCÈS PLANÉTAIRE

Dans les années 1980, le mot « Chardonnay » est devenu un nom plus familier aux acheteurs de vins dans le monde que tous les vins géographiquement cités depuis des siècles, comme les Chablis, Corton-Charlemagne, ou Montrachet. Facile à apprécier par un australien, américain voire un européen, tous éloignés et peu au fait des aires d’appellations, ils recherchent en ce cépage ses qualités olfactives et gustatives, un alcool relativement élevé pour une faible acidité. Au début des années 1970, il était à peine cultivé en dehors de sa terre bourguignonne et de la Champagne. Il ne représentait qu’une infime proportion de toutes les vignes cultivées en Californie et en Australie, alors qu’au début des années 1990, il était devenu le cépage blanc le plus planté dans ces deux contrées du nouveau monde. Parfois, la demande en raisins de Chardonnay est telle que l’offre ne peut répondre à la demande (en Australie notamment). Dès lors dans les années 1990, des producteurs australiens vont avoir l’idée d’assembler du Chardonnay avec une ou deux autres variétés. Les mélanges Sémillon-Chardonnay (« SemChard ») et Chardonnay-Colombard sont devenus la solution pragmatique au problème d’une industrie viticole mondialisée.

Une autre des qualités du Chardonnay est son adaptation sous tous les continents. Par ailleurs, il s’adapte aux différentes techniques de vinification offrant à la fois une large gamme de vins blancs secs, mais aussi des vins mousseux délicats et même quelques vins blancs sucrés.

ChardonnayPartout dans le monde, la production de Chardonnay a été considérée comme un rite de passage dans les nouvelles régions viticoles. Presque tous les producteurs de vin ayant l’ambition d’appartenir au grand club international des grands vins ont produit du Chardonnay, de préférence un Chardonnay fermenté et élevé en barriques neuves de chêne à la la manière bourguignonne. Aujourd’hui, il en résulte de très bons vins blancs mais aussi hélas un nombre important de vins industriels ayant tous le même goût répondant à un cahier des charges formaté, sans imprégnation du terroir.

Alors quand beaucoup de consommateurs de vins disent aimer boire du Chardonnay, ce qu’ils veulent surtout dire, c’est qu’ils aiment le goût du chêne ou du moins les notes toastées.

Hormis les premiers crus et les grands crus bourguignons, le Chardonnay générique n’est pas produit pour un long vieillissement. Et en Champagne, sa capacité à s’adapter aux régions à climat frais permet de l’assembler aux autres cépages locaux à savoir au Pinot Noir et au Pinot Meunier. Le champagne Blanc de Blancs est quant à lui exclusivement produit avec du Chardonnay. Il montre alors de nombreuses bulles élégantes et de jolis colliers de perles vives. La seconde fermentation en bouteille produira incontestablement un vin effervescent ample et complexe.