C’EST DE SAISON ! TABOULÉ DE CHOU-FLEUR

publié le 8 septembre 2017

Souvenirs de vacances… la découverte des vignobles (partie II)

publié le 8 septembre 2017

La collecte des bouchons de liège : une démarche éco-citoyenne

publié le 8 septembre 2017
Taboule_choufleur (2 sur 7)
Dossier de présentation
Illustration_DD_arbre_ss_fondbd

À deux pas de la frontière franco-espagnole, au Boulou, un violent incendie s’est déclaré en début de soirée le vendredi 14 juillet. Heureusement rapidement circonscrit, il a détruit tout de même quelques cent quatre-vingt-dix hectares avant d’être maîtrisé. Notre forêt devait être épargnée par les flammes.

Notre forêt ?

Eh oui !

Automne 2016, Nicolas inaugure sa première forêt de chênes lièges dans les Pyrénées Orientales, en collaboration avec la Fédération Française du Liège.

plant foret N panneau

Ce projet, Nicolas le mène depuis 3 ans en mettant des urnes à disposition de tous dans chacun de ses magasins.

 

 

Les fonds récoltés servent ensuite à financer la plantation d’arbres avec 1 chêne liège planté tous les 8 000 bouchons collectés. À ce jour, plus de 16 680 000 de bouchons usagés ont été déposés et plus de 2 000 arbres peuplent cette jeune forêt.

Impression

 

En juin 2015, lors de la 3e édition des Victoires du Liège récompensant les meilleures initiatives des distributeurs sur la catégorie des vins, Nicolas s’est vu attribuer le prix du développement durable pour la mise en place d’urnes dans ses magasins pour récupérer les bouchons.

Ce geste simple est un engagement fort pour demain…. voire après-demain !

La Récolte du liège

Le chêne-liège (Quercus Suber) est un arbre unique en son genre car son écorce, le liège, se régénère une fois extraite. Ainsi on ne coupe pas les chênes pour récolter le liège, seule l’écorce est prélevée au plus tôt tous les 9 ans.

Le cycle de vie du liège, le rythme des « levées de liège »

Le cycle de vie du liège en tant que matière-première commence par l’extraction de l’écorce du chêne-liège. Cette opération d’écorçage se dénomme « levée du liège » ; elle a lieu durant la phase la plus active de la croissance de l’écorce du liège, entre la mi-mai et le début juin, et se prolonge jusqu’aux derniers jours du mois d’août. L’écorçage est le début du processus qui transforme l’écorce du chêne-liège en un bouchon de liège naturel. Il consiste à retirer l’écorce extérieure de l’arbre.

Premier écorçage

troncLors du tout premier écorçage (25-30 ans), appelé « démasclage » (en portugais ‘ desbóia’), on obtient un liège de structure irrégulière et très dur, dépourvu d’élasticité, impossible à manipuler et à travailler. On donne à ce liège le nom de « liège mâle » (ou « liège vierge »). Ce liège reste néanmoins approprié pour la trituration. Le granulé obtenu n’est pas employé pour créer des bouchons, mais est utilisé dans la fabrication d’autres produits (revêtements pour les sols et murs, matériau d’isolation) avec diverses applications.

Second écorçage

Neuf années après le démasclage, au moment du second écorçage, on obtiendra un matériau avec une structure encore irrégulière, moins dur, mais, de qualité moyenne, pas encore apte pour l’industrie bouchonnière ; on appelle le liège résultant de cet écorçage « liège de première reproduction ».

IMG-20140704-00025 IMG-20140704-00027

A partir du troisième écorçage

Il faudra attendre la levée suivante (neuf ans plus tard), pour obtenir un liège possédant les propriétés adéquates. C’est à partir de ce moment-là que le liège a les qualités requises pour être employé dans la fabrication de bouchons de liège ; le liège obtenu est appelé « liège de reproduction » (‘amadia’ en portugais) ; il présente une structure régulière et une croûte et un ventre lisses. À partir de cette phase et à des intervalles réguliers de 9 années, le chêne-liège est prêt à fournir du liège de qualité pendant environ un siècle et demi ; un arbre peut subir durant sa vie, en moyenne, 16 écorçages.

Nous ouvrirons donc des bouteilles de vins bouchées du liège de la forêt Nicolas pour le millésime 2060 !

IMG-20140704-00067

 

Mais que fait-on des bouchons récoltés par vos clients ?

Tout au long du processus de production, tous les déchets de la fabrication de bouchons se transforment en des produits utiles et d’excellente qualité. Les applications du liège recyclé sont nombreuses.

De manière inattendue, le liège est utilisé dans l’aéronautique et l’aérospatiale (protection thermique des navettes spatiales), dans l’industrie automobile (moteur, transmission et joints de soupape), dans la construction (matériaux d’isolation acoustique), dans le cadre de grandes infrastructures (matériels destinés à réduire les vibrations des chaussées, des ponts et des voies ferrées).

De plus en plus se développent des applications annexes dans le design (aménagement de maisons et de bureaux, revêtement des sols et accessoires de décoration), mais aussi dans le domaine de la mode (chaussures, vêtements et accessoires).

PAR_Nendo Nike rouleau