MARIAGES SUBTILS DU VIN ET DU CHOCOLAT

publié le 12 avril 2018

Concours du meilleur Caviste de France 2018

publié le 12 avril 2018

G comme Charles de Gaulle

publié le 12 avril 2018
Master Nicolas Paques - CMJN
Logo_caviste
de gaulle

 

Vin blanc, sauf le vendredi …

A la différence de nombreux hommes d’état, dont W. Churchill, il existe très peu de témoignage sur les plaisirs œnologiques et de table du général de Gaulle. Tout juste ses biographes nous apprennent que pour son repas de noce figuraient au menu un Barsac, un Pomerol, un Pommard et du Champagne.

En réalité, Charles de Gaulle, en bon militaire hautement gradé, considérait les aspects culinaires et œnologiques du ressort du personnel chargé de son intendance. Ou bien, du temps de sa présidence, il déléguait bien volontiers ces sujets à son épouse, Yvonne de Gaulle.

Quant aux repas pris dans l’intimité de sa maison de Colombey-les-Deux-Églises ou dans ses différentes demeures, à l’occasion de ses commandements militaires à l’étranger, tante Yvonne, ainsi appelée affectueusement par les Français, veillait à ce que la table familiale soit substantielle et ne réservait au vin qu’une simple présence.  Cependant, en bonne chrétienne, Yvonne tenait à faire maigre le vendredi. Pour ce faire elle dissuadait le sommelier de l’Élysée de servir du vin blanc au Général.  Celui-ci tempêtait contre elle en lui rappelant qu’un militaire pouvait bien être dispensé de se plier à cette pratique. Mais rien n’y faisait…

Par contre, dans sa demeure de la Boisserie, la première dame aimait cuisiner et préparer des plats traditionnels dont une terrine de lapin que le Général appréciait tout particulièrement accompagnée d’un ou deux verres de vin de pays.  Parfois en soirée le grand homme s’autorisait tout de même un doigt de porto tout en suivant le journal télévisé alors en noir et blanc.

Le général de Gaulle est le nom donné à un tire-bouchon !
Avec ses deux leviers ouverts sur les côtés, il fait penser au général de Gaulle levant les bras, un geste qui lui était familier lors de ses discours publics.