Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Concours du meilleur Caviste de France 2018

publié le 7 mai 2018

Une belle photo Nicolas par Maynard Owen Williams

publié le 7 mai 2018

E comme EIFFEL

publié le 7 mai 2018

Gustave EIFFEL 1832-1923

Né à Dijon dans une famille de modestes commerçants, la réussite sociale de Gustave Eiffel est exemplaire. Ingénieur, issu de l’école centrale de Paris, devenu constructeur mondialement célébré, il fut un redoutable capitaine d’industrie. Son influence aura été considérable sous la troisième république française.

Il reçoit à sa table les grands décideurs de son époque, les banquiers Perier et Rothschild, les entrepreneurs de Lesseps et de Dion ainsi que le politicien Jules Ferry ou le scientifique Thomas Edison. Les repas sont voués aux affaires. Le Bordeaux est à la mode, bu par ceux qui réussissent. Pourtant Gustave Eiffel, constructeur du pont ferroviaire de Bordeaux, n’a pas gardé un bon souvenir de son séjour en Aquitaine. Un projet de mariage avorté avec une certaine Mademoiselle Louise de Grangent, dont la mère possédait un château viticole à Puisseguin Saint-émilion, lui aurait laissé quelques rancœurs à l’égard des aristocrates bordelais du bouchon. Il avoue par bravade préférer boire un Vosne-Romanée qu’un Pauillac. La rusticité des terroirs de la côte de nuits convient mieux à son palais et lui faire dire‘‘ l’occasion est trop belle de bien faire voir aux Bordelais qu’on peut faire de l’excellent vin qui ne soit pas récolté sur les coteaux du Médoc’’.

Homme d’affaires avisé, il concèdera l’exploitation de Sa Tour Eiffel à diverses entreprises de restauration. Le fond d’investissements Spiers & Pond se verra octroyer une licence pour l’installation d’un restaurant anglo-américain au premier étage, tandis que La Société des Bouillons Parisiens gèrera au même niveau le restaurant Brébant. La Grande Brasserie Lorraine et le Grand Restaurant Russe, où le service est assuré par des femmes costumées, se feront face au deuxième étage. Oui, dès son inauguration, le 31 mars 1889, on a bu et mangé abondamment sur la tour Eiffel.

Le vin y avait toute sa place et participa au bonheur de tous.