Les fêtes de fin d’année se préparent chez NICOLAS…

publié le 4 juillet 2018

Des bouteilles à la mer pour la Golden Globe Race !

publié le 4 juillet 2018

À CHAQUE SAISON L’ART DE SERVIR SON VIN À BONNE TEMPÉRATURE

publié le 4 juillet 2018
II2B9212-min
portrait_slide
3D visuel - V3

Pour bon nombres de personnes, servir le vin à bonne température est une gageure, l’une des principales difficultés pour réussir sa dégustation.  La déception peut être grande sur un grand vin. D’autant qu’entre recommandations de producteurs, de sommeliers, d’associations avec les mets et le contexte saisonnier, il y a de quoi s’y perdre. Seuls éléments à retenir le plaisir et l’humilité car comme pour le climat, les attentes des consommateurs changent. Instants apéros, repas sur le pouce, plats exotiques, ces modes de vie décalent bien des certitudes.

Sans pour autant devenir un professionnel du service des boissons, voici quelques pistes décomplexées à suivre afin que votre perception de la température d’un vin soit agréable.

Le mieux est de procéder par saison car bien souvent le contexte environnemental déterminera le choix de la bouteille.

TEMPÉRATURE DES VINS AU PRINTEMPS

bouquet rouge et blancLes vins de printemps appropriés sont la plupart du temps légers, rafraîchissants et agréables à déguster.

Les rouges jeunes, fruités et légèrement boisées seront parfaits au printemps et peuvent être servis, tels Bourgognes, vins de Loire ou du Beaujolais dès la fin de l’hiver à une température variant de 12°-13°C.iStock_000009064687

Les blancs légers aux nuances florales sont aussi susceptibles de répondre aux goûts de la plupart des dégustateurs lors d’un repas printanier. Les sauvignons de Loire ou les rieslings d’Alsace et vins d’Espagne présenteront des agrumes mentholés rafraîchissants en bouche si servis aux alentours de 10°C

TEMPÉRATURE DES VINS D’ÉTÉ – LES SUMMER WINES

NICOLAS_PARASOLS_01_V3C’est l’occasion de profiter des terrasses ensoleillées ou des barbecues à la campagne, d’un farniente au bord de la mer, bref de vrais moments de détente. Les vins doivent convenir à la saison, au soleil qui chauffe les corps et les objets, aux températures extérieures élevées. C’est une excellente opportunité d’élargir la palette de vos sélections. Pendant l’été, 20% des amateurs de vin préfèrent les vins plus légers et plus doux ainsi que les rosés. Les meilleurs vins d’été devront être servis frais, en leur offrant un rafraîchissement pendant et après les longues journées caniculaires.

Les vins rosés sont appropriés pour la consommation en été. Ils sont à servir à tout moment.  Mieux vaut un vin rosé récent, comme ceux qui ont été créés au cours des deux dernières années. Pour les fêtes et les événements impliquant des amuse-gueules ou un repas plus léger, les rosés sont parfaits servis entre 8° et 10°C.

SEAU_BOUTEILLES_CMJAttention trop souvent, les bouteilles de rosés sont laissées à macérer dans un sceau à glace ce qui altère sa qualité et dénature son goût.  N’hésiter pas à retirer le flacon du froid entre deux plats. Au restaurant, les bouteilles restent souvent prisonnières de leur cage glacée afin d’éviter au serveur de revenir vérifier la température ou pour cacher la sucrosité trop marquée du vin.

Cavalier_marafianceVins rosés de Provence mais aussi Rosés de Syrah du Languedoc, ou rosé de Loire.           

Les vins rouges, de préférence légers et rafraîchissants, mais aussi des vins épicés accompagneront les plats relevés des vacances. La température extérieure étant élevée il est préférable de les servir à 12°C.

Attention, très vite ils vont atteindre les 14°C, ce qui ne les dénaturera pas, mais au-delà cela risque de les alourdir. Alors mieux vaut mettre vos bouteilles dans un rafraichissoir.

Le Chianti, le vin italien par excellence, se mariera bien avec les viandes grillées, les pizzas et les viandes rouges au gril. Il peut être servi légèrement frais pour augmenter le facteur de rafraîchissement.

Un Bandol, à 14°C ce bel élégant, comblera amateurs et connaisseurs réunis autour d’une table provençale ;

Les blancs en été, se veulent légers et d’une finesse désaltérante. Un riesling mais aussi un vin corse combleront les œnophiles. A partir de 8°C

Pour les amateurs de pétillance, un Prosecco – de Vénétie – satisfera les papilles. 6-8°C.

TEMPÉRATURE DES VINS D’AUTOMNE

V d'automne DEFAprès les périodes de chaleur, le retour à la fraîcheur ambiante fait du bien. La saison ouvre de nouvelles perspectives de découvertes gustatives en harmonie avec les variations plus marquées des températures selon les régions de vie.

En Automne, il est plaisant de boire des vins un peu plus tanniques ou boisés en adéquation avec le murissement des plantes, les balades en forêts, l’odeur des sous-bois et des feuilles mortes. De la période des vendanges à l’arrivée des premières gelées, de nombreuses appellations s’offrent aisément à la dégustation. Ces vins sont souvent associés à l’amertume et à la complexité que l’on trouvera dans des vins blancs élevés dans en fûts de chêne. Mais ce sont principalement avec les rouges que vous pourrez accompagner la plupart de vos plats.

Les blancs Bordeaux, un Graves blanc délicatement biscuité conviendra aux plats de champignons et aux coquillages. A servir entre 9° et 12°C.  Idem pour des Gewürztraminers secs, parfaits pour la consommation automnale. Ils sont recherchés pour leurs nuances florales et épicées. Excellents compagnons des viandes blanches mais aussi des fromages fermentés ou de tourtes au saumon, très appréciées en Alsace et dans bien d’autres régions.

Les rouges, vins primeur aux vins de longue garde, la densité des saveurs en bouche s’intensifiera avec le refroidissement progressif de l’air. Bien entendu, le Beaujolais nouveau est au rendez-vous mais aussi le Beaujolais Villages offrant un gamay généreux, jusqu’aux vins issus majoritairement de merlot produits dans les Côtes de Bourg ou les Cabernets-franc de Loire. Pour les amateurs de Pinots noirs, les vins d’Alsace ou ceux provenant des Hautes Côtes de Nuits offriront des variantes de rouge, du très clair jusqu’au pourpre foncé.  Leurs parfums s’exalteront en les servant à entre 14 et 16°C. 

TEMPÉRATURE DES VINS D’HIVER

vins d'hiverAlors que les fêtes de fin d’année approchent, les soirées d’après ski vous incitent au recueillement en restant bien au chaud chez vous. Les vins peuvent jouer de leur partition, en vous apportant gaieté et résistance face aux frimas de l’hiver.

Les blancs devront révéler des saveurs complexes et une belle longueur en bouche.

Au fur et à mesure que le temps se refroidit, les vins fortifieront les corps et les esprits. Vins denses et corsés, ils conviennent parfaitement aux plats en sauce, aux charcuteries et viandes blanches épicées. Ils sauront parfaitement s’unir aux crémeux des fromages de brebis des Pyrénées ou au lait de vache des Alpes. Les vignobles de montagne sont alors riches de propositions.

Profitez de découvrir les vins de Savoie comme le Chignin Blanc ou un Bourgogne AOC Meursault à 12°C. Quant au Condrieu, produit en vallée du Rhône septentrionale, vin issu du cépage viognier, il sera grandiose servi à une température de 12°C.

223Mais surtout prenez garde au traditionnel foie gras/liquoreux… L’association gustative n’est pas des meilleures, car trop de douceur, de fondu en bouche… Un blanc liquoreux, tel un Sauternes ou un Gewurztraminer sera excellent servi entre 8 et 10°C surtout en accompagnement d’un fromage à pâte persillée tel que le Bleu des Causses ou le Roquefort.

bleu

 

Les vins rouges s’apprécieront par leur caractère généreux et complexe, Les Grands vins de Bordeaux, pourvus d’un pourcentage conséquent de Cabernet sauvignon, conviendront aux viandes d’agneaux ou aux plats élaborés. De même les vins de Châteauneuf-du-Pape ou les AOC Irouléguy du pays Basque, qui développent des arômes puissants et au palais des notes terreuses légèrement poivrées. A servir autours de 16-18°C.

Rappel : Le froid a tendance à durcir les tannins, à faire ressortir l’amertume, tandis que le chaud inhibe les arômes et fait ressortir l’alcool.

Attention : à 2 excès trop fréquents :

  • Les vins blancs sont servis trop frais l’été.
  • Les vins rouges sont servis trop chauds, trop chambrés l’hiver !

CONSEILS POUR VOUS FACILITER LA VIE

470053_sur_bouteille2N’hésitez pas à vous procurer CHEZ NICOLAS un thermomètre à vin.  Vous n’aurez plus de raisons de ne pas déguster votre vin à bonne température quelle que soit la saison.
Température en degrés Celsius.